Mon avis sur la méditation guidée

Soyons clair !

Personne n’aime se laisser mener par ses émotions et personne n’aime souffrir inutilement.

Quand on est stressé, frustré, anxieux ou parfois même en colère, on a cette impression de perte de contrôle.

C’est super désagréable.

Ça nous met mal à l’aise d’autant que cela fait aussi souffrir nos proches.

J’ai bien connu ça.

Il y a 15 ans, j’étais hyper impulsif et super irritable.

Vraiment la galère et pas de quoi être heureux…

N’importe qui peut devenir la victime de notre tempérament :

  • La personne avec qui on vit
  • Nos enfants
  • Les voisins
  • Nos collègues de travail
  • Et même de parfaits inconnus

Te souviens-tu de la dernière fois ou tu t’es mis en colère ?

La dernière fois ou tu t’es senti mal, plein de frustration ou d’angoisse ?

Peut-être avais-tu fait une méditation guidée quelques jours auparavant ?

Alors, dans ce contexte, à quoi t’a servi cette séance ?

Certainement à rien !

Ce n’est pas ce que tu veux entendre mais avec ou sans méditation guidée, c’est la même chose.

Quelque chose qui ne va pas dans ton sens ou qui ne correspond pas à tes attentes et c’est la frustration, la peur, la colère qui se réveille !

Une insatisfaction : tu dresses les barricades, tu résistes et t’opposes à la situation.

Quand tes émotions prennent le dessus, ce n’est pas la méditation guidée de 10 minutes que tu as fait la semaine dernière qui va t’aider a garder ton sang froid et les idées claires…

N’est-ce pas ?

Bien sur, certaines méditations guidées sont supers ! (surtout celle de Christophe André et de Matthieu Ricard 😉 )

Tu as ton application et Youtube sur ton smartphone que tu peux sortir quand tu veux.

Mais cet outil ne fonctionne pas quand tu as un problème de relation et de frustration.

Tu te vois sortir ton téléphone et mettre tes écouteurs lors d’un conflit avec un proche ou au travail ?

Imagine la scène : Tu te disputes avec quelqu’un ou tiens, tes enfants mettent tes nerfs a rude épreuve.

Pas un instant à perdre, tu mets tes écouteurs pour une petite séance de méditation guidée.

Tu sais bien que ça ne fonctionne pas comme ça.

Alors oui, les méditations guidées sont formidables pour se détendre, pour passer un moment avec soi, tranquille…

  • Mais ce n’est pas les 10 minutes de musique douce que tu as écouté il y a 3 jours qui vont t’aider à recoller les pots cassés après une dispute avec la personne qui partage ta vie.
  • Et si ton collègue ou ton chef te donne encore une corvée qui ne te plait pas, tu ne te souviendras plus des mots susurrés dans tes écouteurs. Non, à la place, tu n’auras qu’une idée en tête : balancer ta démission !!!
  • Le calme ressenti pendant cette méditation guidée sera bien loin quand ton ou tes enfants te feront craquer nerveusement. Il en faudra plus pour ne pas perdre ton sang froid et aider tes enfants au lieu de leur crier dessus.

Pour te relaxer, tu devrais plutôt faire du sport ou bien regarder une bonne série sur Netflix.

Change d’air. Va te promener dans la nature. C’est tout aussi bien !

Car la méditation guidée, c’est comme les petites roulettes sur un vélo quand tu apprends à en faire.

C’est bien pour débuter mais à un moment, tu dois les enlever.

La méditation guidée, c’est hyper confortable.

De la même manière que les petites roulettes sur ton vélo.

Tu es dans ta zone de confort. Faut juste se laisser aller…

Mais tu n’apprends pas à te connaitre.

Tout comme tu n’apprends pas vraiment a faire du vélo si tu gardes les petites roulettes.

Avec les méditations guidées, tu ne vas pas au bout des choses.

Tu ne peux pas aller à la rencontre de tes problèmes ni de toi-même.

Et si tu ne fais pas ce chemin la, tu fais du sur place.

Tu n’avances pas vers ta vie idéale.

Tu n’as aucune chance de devenir la personne que tu rêves d’être, de vivre mieux et d’en faire profiter tes proches.

Tout le monde te dira que la médiation : « c’est facile, télécharge une application ou va sur YouTube. 10 minutes par jour suffisent. »

Il n’y a rien de plus faux.

Les techniques de méditation n’ont rien de compliquer.

Par contre, se confronter à soi-même pendant une séance est beaucoup plus dur.

Ça peut même te faire peur si tu n’es pas habitué à être seul.

Pour ma part, il m’a fallut des années pour mieux maîtriser mes émotions.

Ok, au début, j’ai commencé par quelques minutes de méditation mais plus tard, je faisais des séances d’une heure !

(actuellement, je fais des séances de 30 à 40 minutes, 6 jours sur 7)

Si tu veux changer ton mode de réaction aux événements, tu dois pratiquer la méditation de façon autonome.

c’est la clé de ton bien-être !

En pratiquant la méditation autonome, tu deviens responsable de toi-même.

C’est exactement la même chose quand tu enlèves les petites roulettes du vélo.

C’est à ce moment précis que tu prends les choses en main.

Tu pédales, ça penche a droite, tu reprends le contrôle, tu centres bien ton vélo.

Tu trouves ton équilibre.

Imagine un peu que tu sois capable de rester calme en toutes circonstances.

Tu respires tranquillement au lieu de réagir n’importe comment.

La frustration ou l’angoisse monte mais en millième de seconde, tu reprends le dessus.

Tu es capable de prendre le recul nécessaire sur la situation.

  • Plus d’envie de passer ton chef par la fenêtre.
  • Tes enfants ont droit a un câlin qu’ils te rendent au centuple.
  • Tu as un geste tendre envers ton compagnon ou ta compagne…

Bon, j’avoue ! Je n’y arrive pas tout le temps. (surtout quand mes trois enfants m’en font baver en pleine période de confinement avec l’école à la maison par exemple 😉 )

Mais si tu ne trouves pas de solution immédiate, tu te retires du problème.

Tu le régleras plus tard. Dans quelques minutes ou le lendemain ou bien la semaine prochaine.

C’est dans ces moments-la que tu montres le meilleur de toi-même.

Tu pourras être fier de toi et voir l’admiration dans les yeux de tes proches.

Voila à quoi ça sert de pratiquer la méditation autonome et véritable.

Retrouve les derniers articles dans ta boite :